Sara Giraudeau par Yann Rabanier. Si elle est « une jeune femme d’aujourd’hui », cette tarte à la crème des portraits de comédienne, c’est qu’elle a déjoué les trajectoires habituelles, pris son temps pour s’imposer, privilégié la discrétion au tapage. Confirmant son désir de ne faire que ce qu’elle veut, elle a dit oui à trois premiers films de femme qui se tourneront, peut-être, en 2019. « Est-ce que mon nom suffit à débloquer des financements ? Il faut le demander à mon agent ou aux distributeurs. » Mais le grand écran a apprivoisé sa photogénie singulière et ne la lâchera plus. « Le cinéma prend son temps. Je m’adapte à son rythme, nous explique-t-elle. Chercher à aller trop vite, c’est risquer qu’il ne vous accepte jamais, ou qu’il vous prenne d’un coup puis fasse de vous ce qu’il veut, et alors vous n’êtes plus maître à bord. Le théâtre m’a prise tout de suite, j’ai eu des rôles importants, vraiment difficiles, très jeune (Viola dans La Nuit des rois, de Shakespeare, Colombe dans la pièce du même nom, de Jean Anouilh…). J’ai roulé ma bosse comme ça et j’en suis très heureuse. » L’alliage singulier de douceur et de ténacité qui la caractérise en faisait une parfaite espionne dans “Le Bureau des légendes”. Cette année, la comédienne s’est enfin vu offrir un premier rôle au cinéma dans “Les Envoûtés”, de Pascal Bonitzer. Dès mercredi dans Télérama et dès maintenant sur telerama.fr La comédienne répond aux questions de Mathilde Blottière et d'Aurélien Ferenczi. À voir: Les Envoûtés, de Pascal Bonitzer, en salles courant 2019. Le Bureau des légendes, 4 saisons, en DVD et sur MyCanal. ©Yann Rabanier pour Télérama. @yannrabanier @saragiraudeau #marinaloiseau #phenomene #lebureaudeslegendes @canalplus @creation_originale. Stylisme: @oumeih Maquillage: #ChristopheOliveira Coiffure: @stephanedesmarez Manteau: @nathalievleeschouwer pull: @samsoesamsoe #petitpaysan #PascalBonitzer @telerama telerama Télérama

  • telerama

    @telerama

    1 week ago
  • Sara Giraudeau par Yann Rabanier. Si elle est « une jeune femme d’aujourd’hui », cette tarte à la crème des portraits de comédienne, c’est qu’elle a déjoué les trajectoires habituelles, pris son temps pour s’imposer, privilégié la discrétion au tapage. Confirmant son désir de ne faire que ce qu’elle veut, elle a dit oui à trois premiers films de femme qui se tourneront, peut-être, en 2019. « Est-ce que mon nom suffit à débloquer des financements ? Il faut le demander à mon agent ou aux distributeurs. » Mais le grand écran a apprivoisé sa photogénie singulière et ne la lâchera plus. « Le cinéma prend son temps. Je m’adapte à son rythme, nous explique-t-elle. Chercher à aller trop vite, c’est risquer qu’il ne vous accepte jamais, ou qu’il vous prenne d’un coup puis fasse de vous ce qu’il veut, et alors vous n’êtes plus maître à bord. Le théâtre m’a prise tout de suite, j’ai eu des rôles importants, vraiment difficiles, très jeune (Viola dans La Nuit des rois, de Shakespeare, Colombe dans la pièce du même nom, de Jean Anouilh…). J’ai roulé ma bosse comme ça et j’en suis très heureuse. » L’alliage singulier de douceur et de ténacité qui la caractérise en faisait une parfaite espionne dans “Le Bureau des légendes”. Cette année, la comédienne s’est enfin vu offrir un premier rôle au cinéma dans “Les Envoûtés”, de Pascal Bonitzer. Dès mercredi dans Télérama et dès maintenant sur telerama.fr La comédienne répond aux questions de Mathilde Blottière et d'Aurélien Ferenczi. À voir: Les Envoûtés, de Pascal Bonitzer, en salles courant 2019. Le Bureau des légendes, 4 saisons, en DVD et sur MyCanal. ©Yann Rabanier pour Télérama. @yannrabanier @saragiraudeau #marinaloiseau #phenomene #lebureaudeslegendes @canalplus @creation_originale. Stylisme: @oumeih Maquillage: #ChristopheOliveira Coiffure: @stephanedesmarez Manteau: @nathalievleeschouwer pull: @samsoesamsoe #petitpaysan #PascalBonitzer
    Télérama Sara Giraudeau par Yann Rabanier. Si elle est « une jeune femme d’aujourd’hui », cette tarte à la crème des portraits de comédienne, c’est qu’elle a déjoué les trajectoires habituelles, pris son temps pour s’imposer, privilégié la discrétion au tapage. Confirmant son désir de ne faire que ce qu’elle veut, elle a dit oui à trois premiers films de femme qui se tourneront, peut-être, en 2019. « Est-ce que mon nom suffit à débloquer des financements ? Il faut le demander à mon agent ou aux distributeurs. » Mais le grand écran a apprivoisé sa photogénie singulière et ne la lâchera plus. « Le cinéma prend son temps. Je m’adapte à son rythme, nous explique-t-elle. Chercher à aller trop vite, c’est risquer qu’il ne vous accepte jamais, ou qu’il vous prenne d’un coup puis fasse de vous ce qu’il veut, et alors vous n’êtes plus maître à bord. Le théâtre m’a prise tout de suite, j’ai eu des rôles importants, vraiment difficiles, très jeune (Viola dans La Nuit des rois, de Shakespeare, Colombe dans la pièce du même nom, de Jean Anouilh…). J’ai roulé ma bosse comme ça et j’en suis très heureuse. » L’alliage singulier de douceur et de ténacité qui la caractérise en faisait une parfaite espionne dans “Le Bureau des légendes”. Cette année, la comédienne s’est enfin vu offrir un premier rôle au cinéma dans “Les Envoûtés”, de Pascal Bonitzer.  Dès mercredi dans Télérama et dès maintenant sur telerama.fr La comédienne répond aux questions de Mathilde Blottière et d'Aurélien Ferenczi. À voir: Les Envoûtés, de Pascal Bonitzer, en salles courant 2019. Le Bureau des légendes, 4 saisons, en DVD et sur MyCanal. ©Yann Rabanier pour Télérama. @yannrabanier @saragiraudeau #marinaloiseau  #phenomene #lebureaudeslegendes  @canalplus @creation_originale. Stylisme: @oumeih Maquillage: #ChristopheOliveira  Coiffure: @stephanedesmarez Manteau: @nathalievleeschouwer  pull: @samsoesamsoe #petitpaysan #PascalBonitzer

    Sara Giraudeau par Yann Rabanier. Si elle est « une jeune femme d’aujourd’hui », cette tarte à la crème des portraits de comédienne, c’est qu’elle a déjoué les trajectoires habituelles, pris son temps pour s’imposer, privilégié la discrétion au tapage. Confirmant son désir de ne faire que ce qu’elle veut, elle a dit oui à trois premiers films de femme qui se tourneront, peut-être, en 2019. « Est-ce que mon nom suffit à débloquer des financements ? Il faut le demander à mon agent ou aux distributeurs. » Mais le grand écran a apprivoisé sa photogénie singulière et ne la lâchera plus. « Le cinéma prend son temps. Je m’adapte à son rythme, nous explique-t-elle. Chercher à aller trop vite, c’est risquer qu’il ne vous accepte jamais, ou qu’il vous prenne d’un coup puis fasse de vous ce qu’il veut, et alors vous n’êtes plus maître à bord. Le théâtre m’a prise tout de suite, j’ai eu des rôles importants, vraiment difficiles, très jeune (Viola dans La Nuit des rois, de Shakespeare, Colombe dans la pièce du même nom, de Jean Anouilh…). J’ai roulé ma bosse comme ça et j’en suis très heureuse. » L’alliage singulier de douceur et de ténacité qui la caractérise en faisait une parfaite espionne dans “Le Bureau des légendes”. Cette année, la comédienne s’est enfin vu offrir un premier rôle au cinéma dans “Les Envoûtés”, de Pascal Bonitzer. Dès mercredi dans Télérama et dès maintenant sur telerama.fr La comédienne répond aux questions de Mathilde Blottière et d'Aurélien Ferenczi. À voir: Les Envoûtés, de Pascal Bonitzer, en salles courant 2019. Le Bureau des légendes, 4 saisons, en DVD et sur MyCanal. ©Yann Rabanier pour Télérama. @yannrabanier @saragiraudeau #marinaloiseau #phenomene #lebureaudeslegendes @canalplus @creation_originale. Stylisme: @oumeih Maquillage: #ChristopheOliveira Coiffure: @stephanedesmarez Manteau: @nathalievleeschouwer pull: @samsoesamsoe #petitpaysan #PascalBonitzer

  • 2,389 25
  • Save Image Other Pictures
beitina72 - Beatrice 1 week ago

Elle est vraiment formidable dans "Le Bureau des Légendes" et je ne savais pas de qui elle était la fille, maintenant je comprends encore mieux d'où viennent son élégance et son charisme....

chatalain_44 - Pat gan 1 week ago

Ah oui Sara une belle personne une actrice bien sûr singulière sa douceur sont regard émouvant et le sourire de Sara c'est pas du cinéma 🎥

sophiersschrt - Sophie Rsschrt 1 week ago

Je viens de finir toutes les saisons du bureau des légendes où Sara y joue magnifiquement,tout en force et en sensibilité, un soldat sans armure comme elle le dit dans la série, très bonne comédienne ! 👏